Vineuil en Transition

Accueil » Evénement

Archives de Catégorie: Evénement

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Propositions sur la mobilité

MobilitésAnimation : Djamal et Sylvain de Vélo 41.

Scribe : Adèle de Vineuil en Transition.

13 personnes ont participé à cet atelier dont une majorité n’habitant pas Vineuil.

Les propositions du Pacte pour la Transition

  • Renforcer l’offre, l’accès et l’attractivité de transports en commun sur le territoire ;
  • Donner la priorité aux mobilités actives (marche, vélo) dans l’espace public ;
  • Limiter la place des véhicules les plus polluants et des voitures individuelles en ville ;
  • Développer une logistique urbaine du transport des marchandises adaptée aux caractéristiques de la commune.

Les propositions d’actions locales de l’atelier Mobilités

Sensibiliser le grand public

Développement des transports alternatifs à la voiture individuelle

  • Créer un site web ou une application dédié au covoiturage local (organisé par les collectivités) avec un système de sécurité (présentation en mairie du permis de conduire et carte d’identité) ;
  • Créer une aire de covoiturage à la Patte d’oie (2 existent à Vineuil) ;
  • Développer les transports collectifs avec de plus petits mais plus fréquents et envisager la gratuité du transport collectif (comme c’est le cas dans une trentaine de villes en France) ;
  • Développer des navettes entreprises (qui pourraient être financées par la contribution patronale pour le transport local) et/ou inciter les entreprises locales à organiser le co-voiturage de leurs salariés. Pour Vineuil, la navette et / ou l’organisation du co-voiturage pourraient être étudiées avec un regroupement des entreprises de la zone d’activité ;
  • Développer des transports scolaires en vélobus et/ou pédibus ;
  • Elargir la subvention de l’agglomération aux vélomobiles ou vélos-cargo. Ces véhicules permettent de répondre aux besoins de familles, sont plus confortables, plus rassurants et offrent un volume utile pour le transport de bagages. En prime, les vélomobiles permettent de se déplacer à l’abri du froid et de la pluie.

Propositions sur l’alimentation

Alimentation

Animation : Anne de la ferme de la Guilbardière.

Scribe : Jean-Michel de Vineuil en Transition.

Participants : 12 personnes.

Les propositions du Pacte pour la Transition

  • Appuyer la structuration de filières paysannes, bio et locales, rémunératrices pour les agriculteurs et agricultrices
  • Préserver et mobiliser le foncier agricole et accompagner l’installation de nouveaux agriculteurs et agricultrices dans une logique paysanne
  • Proposer une alimentation biologique, moins carnée, locale et équitable dans la restauration collective.

Les propositions d’actions locales de l’atelier Alimentation

Le groupe a relevé plusieurs actions positives déjà en place sur les communes de Vineuil et Mont-près-Chambord :

  • Zones agricoles protégées dans le POS des 2 communes ;
  • Amap existante à Vineuil et en création à Mont-près-Chambord ;
  • Intérêt des cuisiniers scolaires pour les produits locaux ;
  • Terrains mis à disposition par la municipalité pour la création de verger et jardins partagés ;

Développer des filières paysannes, bio et locales

  • Soutenir le développement des circuits courts : Amaps, magasins de producteurs… ;
  • Peser sur les évolutions de la PAC en obtenant, par exemple, que les subventions soient accordées par personnes exploitantes et non plus par hectares cultivés ;
  • Favoriser la polyculture élevage afin d’avoir des régions agricoles moins spécialisées et plus résiliente.

Préserver le foncier agricole et accompagner l’installation de nouveaux agriculteurs

  • Étendre les zones agricoles protégées à un maximum de communes. Cela permettra de favoriser les nouvelles installations au détriment de l’agrandissement des fermes existantes ;
  • Soutenir le développement de GFA (groupement foncier agricole) avec l’investissement citoyen en partenariat avec les SAFER (société d’aménagement foncier et d’établissement rural).
  • Soutenir l’installation de jeunes agriculteurs, par exemple via des aides régionales ou départementales spécifiques.

Proposer une alimentation biologique, locale et moins carnée dans la restauration collective

  • Inciter la restauration collective à travailler davantage avec des produits locaux et de saison ;
  • Créer des régies municipales avec des maraîchers salariés pour fournir les restaurants scolaires ;
  • Être vigilant au gaspillage alimentaire et mettre en place une valorisation des restes (déjà le cas dans le restaurant scolaire de Vineuil) ;
  • Sensibiliser les enfants, mais aussi les adultes (qui sont de gros consommateurs d’aliments ultra-transformés) à l’intérêt d’une alimentation biologique, locale et moins carnée ;
  • Réapprendre à cuisiner et manger, et bannir les aliments ultra-transformés.

Attention à ne pas mettre en péril pour autant la polyculture élevage locale qui, en assurant la fertilité des sols à long terme, est un pilier de l’agriculture durable. Il y a viande et viande : il ne faut pas confondre la viande issue de l’agriculture paysanne locale et la viande issue d’élevages industrielles d’Europe de l’Est ou plus loin. Cette remarque s’applique également aux produits laitiers.

Propositions sur l’énergie

Energie

Animation : Dominique d’Énergies Vendômoises.

Scribe : Cyril de Vineuil en Transition.

Participants : 10 personnes.

Les propositions du Pacte pour la Transition

  • Mener une politique de sobriété, d’efficacité énergétique et d’alimentation à 100% en énergie renouvelable et locale des bâtiments, véhicules communaux et éclairage public
  • Mettre en œuvre une démarche territoire à énergie positive ou plan climat citoyenne ambitieuse, en réduisant au maximum les consommations d’énergie et en développant la production et la consommation d’énergie renouvelable notamment citoyenne
  • Soutenir les rénovations à haute efficacité énergétique en accompagnant en particulier les ménages en situation de précarité énergétique

Les propositions d’actions locales de l’atelier Énergie

Rappel : la meilleure énergie est celle qu’on ne consomme pas ! La priorité doit donc être la sobriété et l’efficacité énergétique.

Mener une politique de sobriété, efficacité énergétique et d’alimentation à 100% en énergie renouvelable et locale des bâtiments, véhicules communaux et éclairages publics.

  • Mener une campagne d’isolation des bâtiments publics (au sud contre la canicule pour éviter l’utilisation de climatiseurs l’été, au nord et en toiture pour limiter les besoins de chauffage l’hiver) ;
  • Multiplier les habitats avec des espaces communs (comme les Patios Vinoliens par exemple). Cela permet de limiter les surfaces à chauffer.

Mettre en œuvre une démarche territoire à énergie positive ou plan climat citoyenne ambitieuse, en réduisant au maximum les consommations d’énergie et en développant la production et la consommation d’énergie renouvelable notamment citoyenne.

  • Mettre en place des centrales d’énergie locale, généraliser les panneaux solaires, mutualiser les onduleurs. Prendre exemple sur des territoires à énergie positive : 100 toitures à Dordives, Collectif Vendômois ;
  • Produire localement de l’énergie renouvelable, la revendre à Enercoop ou autre, partager les bénéfices dégagés ou les réinvestir dans de nouveaux projets (exemple des collectifs Blais’Watt et Energies Vendômoises) ;
  • Proposer l’isolation, la rénovation en même temps que la pose de panneaux photovoltaïques ;
  • Gérer la filière bois de chauffage local. Créer une entreprise de réinsertion pour récupérer les sciures, les copeaux des scieries, des menuiseries, valoriser en combustible, broyer, transformer en bois énergie ou en panneau. Proposer des poubelles à bois près des containers et des compostes collectifs ;
  • Organiser/participer à des concours d’économie d’énergie (à l’image du défi familles à énergie positive) ;
  • Fabriquer des moteurs Stirling.

Soutenir les rénovations à haute efficacité énergétique en accompagnant en particulier les ménages en situation de précarité énergétique

  • Former une cellule d’expertise d’efficacité énergétique (collectif citoyen ou association indépendante) pour proposer aux propriétaires de l’information fiable, de mutualiser des études de travaux, les financements, les achats de matériaux ;
  • Coordonner des chantiers participatifs aux côtés de professionnels du bâtiment spécialisés pour l’installation de matériaux biosourcés, suivi des chantiers, comptes rendus des travaux effectués avec évaluation qualitative, promotion des artisans répondants aux meilleurs critères, RGE, locaux, pose durable ;
  • Achat mutualisé d’une caméra thermographique permettant de localiser les sources de déperdition de chaleur sur les bâtiments.

Pour allez plus loin : Adil espace infos énergies 41, CLER réseau pour la transition énergétique, ISOLE TOIT mais pas tout seul, Twiza, Compagnons bâtisseurs Centre-Val de Loire

Propositions sur la biodiversité

Biodiversité

Animation : Catherine de Fleurs et Vie et correspondante locale de l’association Brin de paille et Alphée du CDPNE, également membre de l’association Jard’un pour tous.

Scribe : Christelle de Vineuil en Transition.

Participants : 6 personnes dont 2 membres de Vineuil Environnement.

Les propositions du Pacte pour la Transition

  • Préserver et développer les trames vertes (couvert végétal), bleues (cycles de l’eau) et noires (éclairage) pour redonner sa place au vivant sur le territoire ;
  • Mettre fin au développement de grandes surfaces commerciales sur le territoire ;
  • Protéger la ressource en eau, en assurer une meilleure qualité et un accès garanti à toutes et tous, en la considérant comme un bien commun ;
  • Contribuer à la fin des projets et infrastructures qui augmentent les émissions de gaz à effet de serre et font reculer la biodiversité.

Les propositions d’actions locales de l’atelier Biodiversité

Après que chacun ait eu l’occasion de donner sa définition du mot « Biodiversité », différentes idées ont été proposées afin de « faire cohabiter toutes les espèces pour aider tout le vivant à ne pas disparaître », soit directement par les participants, soit après une discussion autour d’une des propositions du pacte de la transition.

En urbanisme, le réseau écologie et écopaysager est divisé en 4 trames : la VERTE pour les espaces verts et plus largement l’ensemble du couvert végétal, la BLEUE regroupant les cours d’eau et zones humides, la BRUNE pour la continuité des sols souterrains et en surface et la NOIRE correspond aux corridors écologiques caractérisés par une certaine obscurité et empruntés par les espèces nocturnes. L’objectif est de maintenir et reconstituer un réseau d’échanges pour que les espèces animales et végétales puissent, comme l’homme, circuler, s’alimenter, se reproduire, se reposer… et assurer ainsi leur cycle de vie. Les propositions retenues sont classées selon ces 4 trames

Trame VERTE

Proposition d’actions à destination des municipalités :

  • Former les agents techniques aux bonnes pratiques en faveur de la biodiversité.
  • Implanter des espèces comestibles pour l’homme et pour les animaux dans espaces verts publics, par exemple, l’arbre aux faisans, des espèces mellifères comme le lierre par exemple, des espèces résistantes à la sécheresse (certaines pépinières se sont spécialisées dans les petites fruits et anciennes variétés, comme la pépinière du Bosc).
  • Végétaliser les toits municipaux pour augmenter le couvert végétal tout en assurant une bonne gestion de l’eau. Le Prieuré est une entreprise locale spécialisée dans ce domaine ;
  • Généraliser à tout le territoire l’implantation de haies champêtres comme c’est prévu dans le PLU pour le quartier des Paradis avec un minimum de variétés et en proposant une liste d’espèces de végétaux.
  • Interdire le remplacement des haies par des palissades (à intégrer dans le PLU) et mettre en place des sanctions financières utilisées pour réimplanter des végétaux ;
  • Subventionner l’entretien des haies et/ou à l’achat de végétaux, à l’instar des subventions pour les rénovations de façade, en imposant une liste d’espèces végétales favorisant la biodiversité ;
  • Planter des arbres selon le principe « une naissance ou un nouvel arrivant = un arbre planté » ;
  • Créer un label « Commune la plus arborée » ou obtenir un label existant ayant une action en faveur de la biodiversité ou de l’environnement (Le pavillon bleu, Biodiversité pour tous, label national Ecoquartier…).

Proposition d’actions à destination des citoyens :

  • Créer des brigades vertes composées de bénévoles, personnes en insertion, services civiques qui aideraient à la plantation et à l’entretien (Les Chantiers Jeunes pourraient peut-être échanger leurs services contre un repas ou une animation comme ils le font déjà avec des associations) ;
  • Implanter des haies sèches, alternative aux haies champêtres, pour délimiter les parcelles ou zones du jardin. L’usage des haies sèches, appelées aussi haie de Benje, permet de créer un habitat pour la faune et de réduire les voyages à la déchetterie ou l’usage du broyeur.

Rappel des bonnes pratiques en faveur de la biodiversité aux particuliers et collectivités :

Ne pas faucher avant la floraison ;
Laisser aux végétaux le temps d’atteindre une maturité suffisante pour qu’ils produisent fleurs/graine/fruits avant de les faucher/tailler ;
Maintenir les haies champêtres composées de plusieurs variétés ;
Laisser dans les aménagements des espaces verts des zones naturelles et sauvages ;
Privilégier l’implantation des végétaux à l’automne plutôt qu’au printemps pour leur bonne reprise ;
Proposer, entre autres aux propriétaires de terrains, une liste des végétaux à privilégier et les adresses des pépiniéristes locaux) ;
Donner un contact pour ceux qui n’arrivent plus à entretenir leurs espaces verts pour les aider à trouver une autre solution que l’arrachage des végétaux.

Trame BLEUE

  • Améliorer la qualité de l’eau en rappelant aux propriétaires riverains des cours d’eau leurs obligations et en les conseillant : nettoyage et entretien des berges et du cours d’eau, implantation d’espèces nettoyantes telles que les massettes ou Typha, appel aux brigades vertes pour aider à l’entretient des berges ;
  • Accompagner le projet de Vineuil Patrimoine pour la mise en place d’une promenade en bord de Cosson en incitant les propriétaires riverains à laisser un passage.

Trame BRUNE

  • Limiter au maximum l’imperméabilisation des sols, par exemple, en végétalisant les nouveaux parkings ou parkings en réfection (comme à l’Agl’eau) et toutes les zones où cela est possible (zones de cheminements piéton…).

Trame NOIRE

  • Demander l’extinction de l’éclairage public plus tôt en fonction de la localisation.
    L’extinction de l’éclairage publique à 23h est, par exemple, déjà trop tardive pour les chauves-souris. Le CDPNE mènera des actions à ce sujet en 2020. Les communes peuvent se faire accompagner pour des diagnostics et mises en place d’actions ;
  • Interdire le fonctionnement du robot tondeuse la nuit pour protéger les animaux nocturnes.

Propositions d’actions transversales

  • Prendre en compte des critères environnementaux dans tous les nouveaux projets d’aménagement (émissions de GES, impact sur la biodiversité,…) ;
  • Inclure des critères environnementaux dans l’attribution des subventions aux associations (comme l’usage de verres réutilisables, le tri des déchets, la pratique du co-voiturage…).

Troc de graines du 3 février 2019.

 

Merci à Adèle qui nous a envoyé des photos et à Cyril pour son  compte-rendu!

« Troc de graines très réussi dimanche 3 février sur la place de la mairie de Vineuil.

De belles rencontres, des nouveaux contacts, des occasions de parler de permaculture, d’échanger des info sur les activités de Vineuil en Transition, les actualités, les lieux, les stages…

De nombreux échanges de semences reproductibles, assez bien étiquetées, de nouvelles graines à semer dans le jardin partagé cette année…

La prochaine fois, prévoir plus de tables, un atelier de fabrication d’enveloppes…

Un projet à venir: créer une grainothèque… »

 

Un matin de décembre au jardin de la Bonne Dame.

Avant les fêtes de fin d’année, nous nous sommes réunis au jardin de la Bonne Dame pour une plantation d’arbres fruitiers.dsc00258

Comme d’habitude, nous nous sommes retrouvés dans la bonne humeur autour d’un café et de viennoiseries.

Nous avions de nouvelles recrues!

 

 

Cela a aussi été l’occasion de constater que les semis de fèves avaient poussé, ainsi que quelques champignons!

 

 

Les travaux vont bientôt reprendre…

Les lasagnes de la Bonne Dame.

 

Ces dernières semaines, les jardiniers de la Bonne Dame ont mis en place deux lasagnes d’hiver.

 

Commencez par réunir une équipe sympathique, amenez du café (merci Arnaud et Jérôme!), n’oubliez pas les chouquettes (merci Dominique!)…

 

Voici la liste des ingrédients: des brindilles, du broyat, des orties, des feuilles mortes et du fumier de cheval.

Pour la recette rien de plus simple, il faut d’abord  décompacter la terre et enlever les adventices présents.

Apportez une première couche: des brindilles pour permettre une bonne aération, suivie d’une deuxième couche: 10 cm de broyat suffisamment humide (ne pas hésiter à le mouiller).

20181021_113723

La troisième couche se compose de 5 cm d’ortie (ou  autre matière verte), disposez ensuite une quatrième couche de 10 cm de feuilles mortes.

 

 

Vous pouvez enfin apporter la cinquième couche: du fumier de cheval (6 mois de préférence).

20181021_113938

 

Pour terminer, semez dans des « nids » de terreau des radis noirs (merci Cyril!), des pois, des fèves (merci Philippe!), des navets, de la roquette, des salades d’hiver. Vous pouvez également planter certains choux.

 

 

Et surtout, faites participer les enfants!!!!

 

 

Bon appétit !!!

Assemblée Générale du 2 décembre aux Greniers de Vineuil

Le Comité de Pilotage de Vineuil en Transition organise le 2 décembre 2018 à 11h aux Greniers de Vineuil la seconde Assemblée Générale de l’association.

Au programme :

  • Verre de l’amitié musical ;
  • Animation collégiale par les 7 co-présidents ;
  • Présentation des projets d’Énergies Vendômoises par Dominique Billoin ;
  • Repas partagé tiré du panier de chacun, pour ceux qui le souhaitent ;
  • Chantier participatif « Nettoyage des abords des Greniers de Vineuil » pour les plus courageux.

Au cours de cette AG, nous devons renouveler le Comité de Pilotage de nouvelles recrues pour donner un nouvel élan à l’association. Il se réunit en moyenne 9 fois par an pour en assurer une gestion collégiale. Il organise également de nombreux moments de partage et de convivialité pour construire ensemble une autre société pour demain. N’hésitez pas à vous faire connaître si vous souhaitez en faire partie en écrivant à vineuil.en.transition@gmail.com.

Vous trouverez tous les documents utiles sur notre site : statuts, règlement intérieur, bulletin d’adhésion…

Un dimanche au Jardin de la Bonne Dame

Dimanche 7 octobre 2018, les jardiniers de la Bonne Dame s’étaient donnés rendez-vous.

Au programme:

Cueillette!

 

Observations!

 

 

Recherche de pommes de terre!

 

 

Encas offert par Florin!

DSC00226

Nous avons, également, délimité le terrain, les zones qui concernent le parking, la zone de dépôt. Nous avons  discuté de l’emplacement des zones de culture, des zones de prairie, des chemins d’accès pour les véhicules… Tout cela apparaîtra sur le prochain plan!

 

 

 

La NR parle des Incroyables!

Allez voir l’article de la Nouvelle République sur l’incroyable rencontre  en cliquant ici.