Vineuil en Transition

Accueil » Evénement

Archives de Catégorie: Evénement

Newsletter

Le mois de septembre pointant le bout de son nez, il donc temps de faire le bilan des actions de ces derniers mois.

 

 

L’aventure du verger pédagogique

De nombreux bénévoles de l’association  ont bravé le froid un dimanche matin du mois de février pour planter une multitude d’arbustes  (laurier-palme, spirée, millepertuis, cornouiller, cognassier du japon… et même quelques myrtilliers)
Le résultat :
110 arbustes plantés (en plus des 44 arbres plantés à l’automne précédent)
Une nouvelle haie
Des enfants heureux de batifoler dans la nature
Un grand merci à Julien des pépinières Dasmien de Mont-près-Chambord pour tous ces végétaux que nous n’aurions jamais pu acheter. Merci également à Jean-Michel qui nous a apporté plus de 20 plants de framboisiers.

 

 

 

L’inauguration du Verger pédagogique

Le Verger pédagogique a été officiellement inauguré le lundi 9 avril 2018 !
A cette occasion, le maire de Vineuil a pu dévoiler un panneau explicatif de ce lieu. Outre le Conseil municipal, étaient également représentés le Conseil régional et le Conseil départemental.
De nombreux représentants d’associations et quelques voisins du verger avaient aussi fait le déplacement
.

Et comme ce verger est avant tout pédagogique, cette inauguration ne pouvait pas se faire sans les enfants. C’est pourquoi, une animation avait été prévue pour les élèves de la classe de CP-CE1 d’Emmanuelle Roland de l’école des Girards.

 

 

 

Les Incroyables de Vineuil

Vineuil en Transition a initié le mouvement l’année dernière et a souhaité cette année le dynamiser. Elle a été soutenue dans cette démarche par la municipalité. En effet, lors du marché paysan organisé le 11 avril 2018 dans le cadre des journées vinoliennes du développement durable, l’association a proposé gratuitement aux vinolien(ne)s une dizaine de jardinières généreusement offertes par la municipalité. Pour compléter cette offre, Val-Eco a proposé également un sac de compost de 60 litres gratuit.

La distribution de jardinières ayant eu un tel succès, 2 ateliers de fabrication ont été organisés les dimanche 20 et 27 mai 2018. Fabien Ravion, charpentier-couvreur installé à Saint-Claude-de-Diray et membre de Vineuil en Transition, a eu la gentillesse de nous accueillir et de nous prêter son atelier et son matériel. Il nous a aussi prodigué de précieux conseils.
Résultat : 4 jardinières terminées en deux demi-journées. Une cinquième de grande dimension reste à finir.

 

Les jardinières ont pris place dans les rues de Vineuil, les expériences ont été diverses, certains ont vu des légumes partir, d’autres ont eu des difficultés à gérer les plantations.
Mais l’aventure des Incroyables Comestibles se poursuit à Vineuil (10 personnes sont en attente d’une jardinière…)!!

 

 

 

Défi Familles à énergie positive

Du mois de décembre 2017 au mois d’avril 2018, plusieurs familles de Vineuil, de Monthou-sur-Bièvre et de Blois ont constitué une équipe pour participer au défi Familles à énergie positive.
Il s’agissait de réduire sa consommation d’énergie d’au moins 8% par rapport à l’année précédente. Pour cela, les participants ont mis en place certains éco-gestes parmi la centaine proposée. L’équipe était animée par Philippe Lamine et une conseillère de l’Espace Info Energie de l’ADIL 41. A la clé, plus de 200€ d’économie sur ses factures annuelles d’énergie.

Merci à Thierry Pellé, un ingénieur expert en économies d’énergie, pour ses précieux conseils.

L’équipe Vineuil en Transition envisage de retenter l’expérience l’année prochaine.

Logo

 

 

 

Le jardin partagé

Le jardin partagé est en phase de conception même si quelques plantations ont été effectuées.

Arnaud et Sandrine Séné, un couple d’apiculteurs bien connu de Huisseau-sur-Cosson, ont installé quelques ruches sur le jardin. Les abeilles semblent bien apprécier ce lieu!

La question de l’approvisionnement en eau s’est posée, c’est pourquoi un abri et des récupérateurs d’eau ont été installés de manière provisoire. La municipalité aurait fait l’acquisition d’un petit terrain avec un puits à proximité… affaire à suivre!

 

 

Les Greniers de Vineuil

Vineuil en transition, par l’intermédiaire de Christelle et Philippe Lamine, est partie prenante dans le projet des Greniers de Vineuil.

Le projet a pour but de créer un lieu de vie et de partage dans un bâtiment historique au charme irrésistible. Chacun pourra y découvrir les savoir-faire authentiques d’acteurs locaux.
Cet outil s’adresse aux artisans, artistes, commerçants, producteurs,… L’objectif est de leur permettre de mieux vivre de leur passion, de leur métier. Chacun devra s’engager à respecter la charte éthique des Greniers de Vineuil, garantissant proximité, équité, transparence et bienveillance.
Tous les citoyens, consommateurs ou membres d’association, de Vineuil ou de passage, pourront trouver en un même lieu une grande diversité d’activités : magasin de producteurs, show-room d’artisanat, galerie d’art, restauration, hébergement, salle de spectacle, stage d’initiation, formation…
Ce lieu fonctionnera selon les statuts d’une SCIC, Société Coopérative d’Intérêt Collectif, dont vous pouvez consulter le projet. Les grands principes sont une gouvernance démocratique (chaque sociétaire, quelle que soit sa participation, détiendra 1 unique voix) et une lucrativité limitée (au minimum, 57,5 % des résultats seront affectés aux réserves « impartageables »).
Ce projet ne peut exister sans votre soutien, au lancement avec l’achat d’une ou plusieurs parts sociales de la SCIC « Les Greniers de Vineuil » et ensuite pour faire vivre ce lieu en venant partager un instant convivial. Cet investissement vous permettra de bénéficier d’un outil exceptionnel à votre porte et de soutenir l’économie locale.

Greniers

Publicités

Nouveaux ateliers « Fabrication de jardinières » pour les IC

La distribution de jardinières pour les Incroyables Comestibles lors du marché paysan du 11 avril 2018 ayant eu un tel succès, 2 ateliers de fabrication étaient organisés les dimanche 20 et 27 mai 2018. Fabien Ravion, charpentier-couvreur installé à Saint-Claude-de-Diray et membre de Vineuil en Transition, a eu la gentillesse de nous accueillir et de nous prêter son atelier et son matériel. Il nous a aussi prodigué de précieux conseils.

Résultat : 4 jardinières terminées en deux demi-journées. Une cinquième de grande dimension reste à finir. Elle trouvera sa place prochainement à la Chrysalide.

Inauguration du Verger pédagogique

Le Verger pédagogique a été officiellement inauguré lundi 9 avril 2018 !

A cette occasion, le maire de Vineuil a pu dévoiler un panneau explicatif de ce lieu. Outre le Conseil municipal, étaient également représentés le Conseil régional et le Conseil départemental.

De nombreux représentants d’associations et quelques voisins du verger avaient aussi fait le déplacement.

Panneau info 1Panneau info 3Visite verger 2

Et comme ce verger est avant tout pédagogique, cette inauguration ne pouvait pas se faire sans les enfants. C’est pourquoi, une animation avait été prévue pour les élèves de la classe de CP-CE1 d’Emmanuelle Roland de l’école des Girards.

Une inauguration pour les adhérents de Vineuil en Transition et pour tous ceux qui ont participé à cette belle aventure sera vraisemblablement organisée au mois de mai !

Acceuil CP-CE1 Les Girards 1

Acceuil CP-CE1 Les Girards 5

Nouvelles plantations au Verger Pédagogique

Les ingrédients d’un atelier plantation réussi au Verger Pédagogique et au jardin partagé de la Bonne Dame :

  • Une belle matinée
  • De nombreux bénévoles présents
  • Un partenaire qui nous fait don d’arbustes variés (laurier-palme, spirée, millepertuis, cornouiller, cognassier du japon… et même quelques myrtilliers)

Le résultat :

  • 110 arbustes plantés
  • Une nouvelle haie
  • Des enfants heureux de batifoler dans la nature

Un grand merci à Julien des pépinières Dasmien de Mont-près-Chambord pour tous ces végétaux que nous n’aurions jamais pu acheter. Merci également à Jean-Michel qui nous a apporté plus de 20 plans de framboisiers. Merci enfin aux nombreux bénévoles de l’association qui ont bravé le froid de ce dimanche matin : Arnaud, Christelle, Étienne, Fabien, Jérôme, Jessica, Laurent, Philippe, Stéphane, Yannick et les enfants.


© Photos : S. Hergault

Assemblée Générale du 3 décembre 2017

Comme on dit, mieux vaut tard que jamais. Les fêtes de fin d’année nous ont pris de court et nous n’avions pas encore pris le temps de vous parler de notre première Assemblée Générale.

Elle s’est déroulée le 3 décembre 2017 à partir de 13h à l’ancienne salle du tri postal et s’est poursuivie par un déjeuner tiré du panier. Vous trouverez le procès-verbal de cet assemblée ici.

Nous remercions chaleureusement M. Fromet qui nous a fait l’honneur de sa présence.

Vous pouvez également lire l’article « Ils oeuvrent pour le monde de demain » paru dans la Nouvelle République du 9 décembre 2017.

Ciné-débat sur le réchauffement climatique du 17 novembre 2017

Le vendredi 17 novembre 2017, Le Secours Catholique de Loir-et-Cher nous invitait à participer à un ciné-débat autour du film Une suite qui dérange, le temps de l’action au côté de Jean-Noël Menard, pôle plaidoyer international du Secours Catholique, Thierry Murat du CCFD et de Cécile Greffion, chargée de mission développement durable, entre autre, auprès de la Communauté de Communes du Grand Chambord.

Voici une synthèse des réflexions croisées à l’occasion de cette soirée.

Appel à la mobilisation citoyenne : chacun peut et doit faire sa part, s’informer, se mobiliser… faire les bons choix pour l’alimentation, les déplacements, les énergies…

Vu le manque de public à la projection, nous avons conscience que les sujets abordés dans le film peuvent être anxiogènes pour les citoyens enfermés dans leur confort. Pourtant nous avons chacun des moyens d’agir, notamment pour notre bonne conscience envers les générations futures, pour s’organiser pour la survie de la biodiversité et de l’humanité, sans restreindre notre bien-être.

Individuellement :

  • faire les bons choix au quotidien, réduire sa consommation de viande, trier ses déchets…
  • soutenir les ONG qui luttent contre la faim dans le monde, plaidoyer pour la souveraineté alimentaire, sensibiliser aux problèmes internationaux…
  • lutter contre les paradis fiscaux, contre les multinationales qui confisquent les terres des agriculteurs locaux…
  • dénoncer les abus des multinationales, signer les pétitions…
  • participer au défit famille énergie positive
  • transmettre, influencer son entourage, montrer l’exemple
  • pratiquer le tourisme vert, éviter les voyages en avion…

Collectivement et localement :

Inciter nos collectivités locales, nos élues à faire des choix d’intérêt général en partenariat avec nos associations :

  • choix d’urbanisation, choix des végétaux plantés sur les espaces urbains…
  • rénovation des bâtiments…
  • soutenir les circuits court, agriculture locale, le bio dans les cantines…
  • réseaux de transport…
  • compost collectifs, jardins partagés…
  • relayer les bonnes initiatives, infos sur les aides existantes…

Globalement :

  • Al Gore montre et prouve les liens de cause à effet entre l’industrie polluante, le réchauffement climatique et les catastrophes de plus en plus violentes, avec conviction, notamment face au négationnisme de l’équipe Trump
  • par exemple, il a incité des investissements d’énergies solaires face aux pollutions du charbon en Inde…
  • anticiper les migrations de réfugiés climatiques à venir
  • soutenir l’agroforesterie, la résilience des paysans, aide au développement, à l’organisation sociale en autonomie…

Chacun peut agir à sa façon, à son rythme, sur bien des sujets qui nous concernent tous.

La conclusion de cette soirée a été : soyons optimistes dans l’action et l’entraide…

Demain : croissance ou décroissance ?

Rdv biblio 09-2017 2

C’était le thème du rendez-vous de la bibliothèque de Vineuil auquel participait Vineuil en Transition sur invitation de la mairie le vendredi 29 septembre 2017. Pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’assister à cette sympathique soirée, en voici un petit résumé.

Après une introduction de Christian Mary, adjoint à la culture, Vineuil en Transition a présenté sa vision de la décroissance. Non, il ne s’agit pas de revenir à l’âge de pierre, mais de réduire notre consommation :

  • de biens, d’une part, en luttant contre les gaspillages de toutes sortes et en réparant/ré-utilisant plutôt qu’en remplaçant ;
  • d’énergie, d’autre part, en pratiquant la sobriété énergétique (voir à ce sujet le défi Famille à énergie positive) et en relocalisant notre économie afin de limiter les besoins en transport.

Gilles Deguet, ancien vice-président de la région Centre et fervent écologiste, a ensuite exposé quelques unes des raisons qui rendent aujourd’hui la décroissance inéluctable : réchauffement climatique dû à l’émission trop importante de gaz à effet de serre (GES), exploitation déraisonnée des ressources minières qui se raréfient (hydrocarbures en tête), système agricole qui épuise les sols (à ce sujet voir l’initiative citoyenne européenne People4Soil), impact environnemental qui provoque l’effondrement de la biodiversité. Gilles a également rappelé que pour maintenir le réchauffement climatique sous la barre des 2 °C, il nous faut diminuer nos émissions de GES d’un facteur 4 ce qui revient à diviser notre consommation d’énergie par 2 et à diviser les émissions de GES pour produire cette énergie également par 2. L’avenir sera donc décarboné ou ne sera pas et c’est dès maintenant qu’il faut s’atteler à la transition vers cette société post-carbone.

Suite à cet état des lieux, des échanges spontanés ont eu lieu entre les trois intervenants et un public essentiellement acquis à la cause de la décroissance. Il en ressort trois grandes interrogations.

1. Comment peut-on œuvrer à la transition écologique ?

Confirmant l’analyse de Rob Hopkins, Gilles Deguet estime qu’il est futile dans le contexte actuel d’attendre une solution de nos dirigeants et que l’action individuelle, bien qu’utile, ne sera pas suffisante. Entre ces deux niveaux d’action (étatique et individuel) se trouve le mouvement de Transition qui se propose de stimuler, soutenir et coordonner les actions citoyennes qui œuvrent localement et concrètement pour la transition écologique. C’est la raison d’être de Vineuil en Transition.

Gilles Deguet confirme l’importance de l’action citoyenne qui selon lui doit également s’exercer dans le registre de la contestation afin de limiter les débordements du libéralisme.

2. Comment convaincre d’autres personnes de la nécessité de la décroissance ?

Certaines personnes se sentent désarmées lorsqu’il s’agit d’en convaincre d’autres du bienfondé de leurs convictions écologiques. Vineuil en Transition estime qu’il ne faut pas nécessairement chercher à convaincre. En effet, l’écologie qui effraie (attention la fin du monde est proche) ou celle qui culpabilise (polluer c’est mal) ont fait la preuve de leur inefficacité. Le mouvement de Transition propose plutôt d’inciter les gens à emprunter la voie de la transition écologique en montrant, grâce à des solutions concrètes et locales, qu’elle est bien plus désirable que celle proposée par la société de consommation actuelle. Gilles Deguet ajoute que l’action citoyenne est en elle-même attirante car elle offre l’opportunité de se rendre utile et est porteuse de sens.

3. Comment dépasser le caractère anxiogène de la décroissance ?

Pour d’autres, bien qu’il en comprenne la nécessité, l’idée même de décroissance est angoissante car elle est synonyme de perte de leur confort habituel et d’une partie des facilités que procure la vie moderne. Inutile de le nier, sur le chemin de la décroissance, la question de ce qui constitue nos vrais besoins finit toujours par se poser et se recentrer sur ceux-ci sera inévitable à un moment donné.

Mais n’en déplaise à certain, bien que le téléphone portable soit un outil très pratique, il ne répond pas à un besoin essentiel, encore moins vital. Pour preuve, nous vivions très bien sans il y a seulement quelques décennies à une époque qui ne ressemblait pourtant en rien à l’âge de pierre.

Alors faut-il vraiment s’angoisser à l’idée de devoir peut-être revenir sur certaines technologies récentes dont l’impact environnemental est sans commune mesure avec le service qu’elles rendent ? Pour le mouvement de Transition, il est assurément beaucoup plus angoissant d’imaginer tout perdre parce que nous n’aurons pas réussi à emprunter le chemin de la décroissance à temps.

Retour sur la journée de la Transition Blaisoise

Dimanche 24 septembre 2017, Vineuil en Transition participait à la Journée de la Transition Blésoise dans le cadre de l’événement national la Fête des possibles.

Au programme de l’association :

Ce fut une belle journée ensoleillée et conviviale qui nous fait attendre avec impatience l’édition 2018.

Une très belle rencontre

Nous avons eu la chance d’accueillir les 2 et 3 juin dernier à Vineuil le Cinécyclo, organisme à but non lucratif associant le voyage d’aventure solidaire et le développement durable local grâce, entre autre, au partage de connaissances par l’image. Le Cinécyclo utilise un matériel de projection autonome en énergie grâce à une génératrice à pédales ce qui lui permet d’organiser des séances dans les endroits les plus reculés.

Cet événement a été l’occasion d’une très belle rencontre, celle de Vincent Hanrion, fondateur du Cinécyclo et cinécycliste pour le Cinécyclo Tour de France Édition Centre 2017. Lors des deux séances organisées au centre social la Chrysalide, Vincent nous a présenté la naissance du Cinécyclo, son premier voyage au Sénégal et comment l’association née en 2014 commence à essaimer à travers le monde. Une aventure enthousiasmante qui prouve qu’une idée née un jour dans la tête d’une personne peut devenir une source d’inspiration pour des centaines d’autres.

Nous souhaitons bonne route à Vincent, quel que soit le continent sur laquelle celle-ci le conduira, et nous espérons sincèrement le croiser à nouveau peut-être lors d’un de ses périples en France ou ailleurs.


Photos © P. Lamine

Le Cinécyclo Tour de France édition Centre a pris la route

Le Cinécyclo Tour de France édition Centre 2017 a débuté son périple dans la région Centre-Val de Loire par le Vendômois. Il passera par Saint Ouen, Prunay Cassereau, Meslay, Lancé, Landes le Gaulois, Champigny en Beauce et Blois avant d’arriver à Vineuil début juin pour 2 projections les 2 juin à 18h30 (suivie, pour ceux qui le souhaitent, d’un verre de l’amitié et du partage du pique-nique apporté par chacun) et 3 juin à 15h (accompagnée d’une vente de boissons et gâteaux au profit de l’association Cinécyclo).

Voici quatre articles parus récemment dans la NR concernant le début du voyage de Vincent Hanrion et son passage à Vineuil : Ses films carburent à l’énergie humaineCinécyclo, Pédaler pendant la séance cinéma et Soirées Cinécyclo avec Vineuil en transition.