Vineuil en Transition

Accueil » 2017 » septembre

Archives Mensuelles: septembre 2017

Demain : croissance ou décroissance ?

Rdv biblio 09-2017 2

C’était le thème du rendez-vous de la bibliothèque de Vineuil auquel participait Vineuil en Transition sur invitation de la mairie le vendredi 29 septembre 2017. Pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’assister à cette sympathique soirée, en voici un petit résumé.

Après une introduction de Christian Mary, adjoint à la culture, Vineuil en Transition a présenté sa vision de la décroissance. Non, il ne s’agit pas de revenir à l’âge de pierre, mais de réduire notre consommation :

  • de biens, d’une part, en luttant contre les gaspillages de toutes sortes et en réparant/ré-utilisant plutôt qu’en remplaçant ;
  • d’énergie, d’autre part, en pratiquant la sobriété énergétique (voir à ce sujet le défi Famille à énergie positive) et en relocalisant notre économie afin de limiter les besoins en transport.

Gilles Deguet, ancien vice-président de la région Centre et fervent écologiste, a ensuite exposé quelques unes des raisons qui rendent aujourd’hui la décroissance inéluctable : réchauffement climatique dû à l’émission trop importante de gaz à effet de serre (GES), exploitation déraisonnée des ressources minières qui se raréfient (hydrocarbures en tête), système agricole qui épuise les sols (à ce sujet voir l’initiative citoyenne européenne People4Soil), impact environnemental qui provoque l’effondrement de la biodiversité. Gilles a également rappelé que pour maintenir le réchauffement climatique sous la barre des 2 °C, il nous faut diminuer nos émissions de GES d’un facteur 4 ce qui revient à diviser notre consommation d’énergie par 2 et à diviser les émissions de GES pour produire cette énergie également par 2. L’avenir sera donc décarboné ou ne sera pas et c’est dès maintenant qu’il faut s’atteler à la transition vers cette société post-carbone.

Suite à cet état des lieux, des échanges spontanés ont eu lieu entre les trois intervenants et un public essentiellement acquis à la cause de la décroissance. Il en ressort trois grandes interrogations.

1. Comment peut-on œuvrer à la transition écologique ?

Confirmant l’analyse de Rob Hopkins, Gilles Deguet estime qu’il est futile dans le contexte actuel d’attendre une solution de nos dirigeants et que l’action individuelle, bien qu’utile, ne sera pas suffisante. Entre ces deux niveaux d’action (étatique et individuel) se trouve le mouvement de Transition qui se propose de stimuler, soutenir et coordonner les actions citoyennes qui œuvrent localement et concrètement pour la transition écologique. C’est la raison d’être de Vineuil en Transition.

Gilles Deguet confirme l’importance de l’action citoyenne qui selon lui doit également s’exercer dans le registre de la contestation afin de limiter les débordements du libéralisme.

2. Comment convaincre d’autres personnes de la nécessité de la décroissance ?

Certaines personnes se sentent désarmées lorsqu’il s’agit d’en convaincre d’autres du bienfondé de leurs convictions écologiques. Vineuil en Transition estime qu’il ne faut pas nécessairement chercher à convaincre. En effet, l’écologie qui effraie (attention la fin du monde est proche) ou celle qui culpabilise (polluer c’est mal) ont fait la preuve de leur inefficacité. Le mouvement de Transition propose plutôt d’inciter les gens à emprunter la voie de la transition écologique en montrant, grâce à des solutions concrètes et locales, qu’elle est bien plus désirable que celle proposée par la société de consommation actuelle. Gilles Deguet ajoute que l’action citoyenne est en elle-même attirante car elle offre l’opportunité de se rendre utile et est porteuse de sens.

3. Comment dépasser le caractère anxiogène de la décroissance ?

Pour d’autres, bien qu’il en comprenne la nécessité, l’idée même de décroissance est angoissante car elle est synonyme de perte de leur confort habituel et d’une partie des facilités que procure la vie moderne. Inutile de le nier, sur le chemin de la décroissance, la question de ce qui constitue nos vrais besoins finit toujours par se poser et se recentrer sur ceux-ci sera inévitable à un moment donné.

Mais n’en déplaise à certain, bien que le téléphone portable soit un outil très pratique, il ne répond pas à un besoin essentiel, encore moins vital. Pour preuve, nous vivions très bien sans il y a seulement quelques décennies à une époque qui ne ressemblait pourtant en rien à l’âge de pierre.

Alors faut-il vraiment s’angoisser à l’idée de devoir peut-être revenir sur certaines technologies récentes dont l’impact environnemental est sans commune mesure avec le service qu’elles rendent ? Pour le mouvement de Transition, il est assurément beaucoup plus angoissant d’imaginer tout perdre parce que nous n’aurons pas réussi à emprunter le chemin de la décroissance à temps.

Publicités

Retour sur la journée de la Transition Blaisoise

Dimanche 24 septembre 2017, Vineuil en Transition participait à la Journée de la Transition Blésoise dans le cadre de l’événement national la Fête des possibles.

Au programme de l’association :

Ce fut une belle journée ensoleillée et conviviale qui nous fait attendre avec impatience l’édition 2018.

Les ateliers « Trucs & Astuces » du CIAS

Venez partager des bons plans et un moment convivial
tous les mercredis de 9 à 10h de la Chrysalide (rue des Ecoles à Vineuil)
.

Notre association, partenaire de  ces ateliers, a pour rôle de trouver des personnes ressources pour les animer. Voici nos premières idées : les lessives de Béa, les assaisonnements de Christelle, les fesses de bébé avec Nelly, … Si vous voulez animer un atelier ou qu’un thème soit abordé, n’hésitez pas à nous le faire savoir.

Le 1er a lieu ce mercredi, le 20 septembre, sur le thème des boutures de plantes aromatiques.

Une carte des Incroyables comestibles à Vineuil

Jardinière, jardinet, jardin … dans une dizaine de lieux de Vineuil, des jardiniers vous proposent de partager des fruits et des légumes.

En voici une carte !

carte des IC à Vineuil 20170918

Récolte de pommes de terre au jardin partagé

Dimanche 10 septembre c’était jour de ramassage des pommes de terre au jardin partagé. Une partie du collectif s’était réuni pour récolter les tubercules plantés mi-mai. Merci à Arnaud qui a pensé à immortaliser cet événement.

Les jardiniers amateurs prévoient maintenant de se réunir pour préparer la saison 2018. Au programme : organisation du jardin et construction d’un abri (avant tout pour récupérer l’eau de pluie qui voudra bien tomber sur sa toiture).


Photos © A. Pinsard

Comité de pilotage du 10 septembre 2017.

Ordre du jour :

  • Participation aux Journées de la Transition,
  • Retour sur la réunion avec la mairie concernant l’organisation des Journées vinoliennes du développement durable 2018,
  • Avancement des projets: Incroyables Comestibles, Jardin partagé, Verger pédagogique, ateliers « trucs et astuces » avec la Chrysalide, défi familles à énergie positive,
  • Demande de subvention pour 2018.

 

Participation aux Journées de la Transition

L’association Vineuil en Transition se sera présente aux Journées de la Transition à Blois: aux Lobis le vendredi 22 septembre pour participer au ciné-débat, à la Maison des Provinces le dimanche 24 septembre pour présenter le Port’ailleurs 41 et animer un atelier de fabrication de bancs et composteurs en palettes.

Christelle va faire le point concernant ceux qui pourront représenter Vineuil en Transition. Jérôme va tenter de récupérer quelques palettes à son travail.

 

Retour sur la réunion avec la mairie concernant l’organisation des Journées vinoliennes du développement durable 2018

Nous n’avons pas eu de réel retour sur cette réunion à laquelle participait Cyril et Jean-Michel pour l’AMAP.

 

Incroyables Comestibles

Nous sommes au début de cette aventure, certains ont eu la joie de voir quelques légumes emportés. Mais globalement nous avons l’impression que les gens n’osent pas se servir.

Nous projetons de communiquer sur les Incroyables Comestibles via Vineuil mag’ et lors des Journées du développement durable d’avril 2018.

 

Jardin partagé

Une première récolte de pommes de terre et de tomates a eu lieu le dimanche 10 septembre. Le groupe d’une dizaine de personnes qui s’est constitué a prévu de se retrouver au moins un dimanche par mois. Les prochains objectifs sont : la construction d’un abri permettant de récupérer de l’eau, la conception du jardin, la planification des actions à effectuer.

Nous devons renvoyer la convention à la mairie.

 

Verger pédagogique

Nous devons prendre rendez-vous avec Julien Dasmien (pépiniériste à Mont-près-Chambord) pour retravailler l’implantation du verger qu’il nous avez transmis.

Le groupe Alimentation était plutôt partant pour organiser une plantation cette automne mais nous ne disposons pas encore du budget. Un arrangement a été trouvé avec Julien Dasmien pour différer le paiement. Nous envisageons de demander une subvention à la mairie et de solliciter les commerçants vinoliens dans le cadre d’une opération de mécénat.

Nous devons renvoyer la convention à la mairie.

 

Ateliers « trucs et astuces » avec La Chrysalide

Visiblement, La Chrysalide a décidé d’organiser dès septembre les ateliers « trucs et astuces » en partenariat avec Vineuil en Transition mais, à ce jour, nous n’avons toujours pas été recontacté!?

 

Défi familles à énergie positive

Nous souhaitons créer un groupe pour participer au défi Familles à énergie positive, nous allons de nouveau solliciter nos adhérents pour savoir qui pourrait être intéressé. Ce défi consiste à baisser la consommation de son foyer par rapport à l’année précédente.

 

Demande de subvention pour 2018

Nous allons transmettre une demande de subvention pour l’année 2018.

 

Graines de jeunesse

Nous espérons pouvoir faire participer Graines de jeunesse à la plantation des arbres sur le Verger pédagogique.