Vineuil en Transition

Accueil » Evénement » Propositions sur la biodiversité

Propositions sur la biodiversité

Biodiversité

Animation : Catherine de Fleurs et Vie et correspondante locale de l’association Brin de paille et Alphée du CDPNE, également membre de l’association Jard’un pour tous.

Scribe : Christelle de Vineuil en Transition.

Participants : 6 personnes dont 2 membres de Vineuil Environnement.

Les propositions du Pacte pour la Transition

  • Préserver et développer les trames vertes (couvert végétal), bleues (cycles de l’eau) et noires (éclairage) pour redonner sa place au vivant sur le territoire ;
  • Mettre fin au développement de grandes surfaces commerciales sur le territoire ;
  • Protéger la ressource en eau, en assurer une meilleure qualité et un accès garanti à toutes et tous, en la considérant comme un bien commun ;
  • Contribuer à la fin des projets et infrastructures qui augmentent les émissions de gaz à effet de serre et font reculer la biodiversité.

Les propositions d’actions locales de l’atelier Biodiversité

Après que chacun ait eu l’occasion de donner sa définition du mot « Biodiversité », différentes idées ont été proposées afin de « faire cohabiter toutes les espèces pour aider tout le vivant à ne pas disparaître », soit directement par les participants, soit après une discussion autour d’une des propositions du pacte de la transition.

En urbanisme, le réseau écologie et écopaysager est divisé en 4 trames : la VERTE pour les espaces verts et plus largement l’ensemble du couvert végétal, la BLEUE regroupant les cours d’eau et zones humides, la BRUNE pour la continuité des sols souterrains et en surface et la NOIRE correspond aux corridors écologiques caractérisés par une certaine obscurité et empruntés par les espèces nocturnes. L’objectif est de maintenir et reconstituer un réseau d’échanges pour que les espèces animales et végétales puissent, comme l’homme, circuler, s’alimenter, se reproduire, se reposer… et assurer ainsi leur cycle de vie. Les propositions retenues sont classées selon ces 4 trames

Trame VERTE

Proposition d’actions à destination des municipalités :

  • Former les agents techniques aux bonnes pratiques en faveur de la biodiversité.
  • Implanter des espèces comestibles pour l’homme et pour les animaux dans espaces verts publics, par exemple, l’arbre aux faisans, des espèces mellifères comme le lierre par exemple, des espèces résistantes à la sécheresse (certaines pépinières se sont spécialisées dans les petites fruits et anciennes variétés, comme la pépinière du Bosc).
  • Végétaliser les toits municipaux pour augmenter le couvert végétal tout en assurant une bonne gestion de l’eau. Le Prieuré est une entreprise locale spécialisée dans ce domaine ;
  • Généraliser à tout le territoire l’implantation de haies champêtres comme c’est prévu dans le PLU pour le quartier des Paradis avec un minimum de variétés et en proposant une liste d’espèces de végétaux.
  • Interdire le remplacement des haies par des palissades (à intégrer dans le PLU) et mettre en place des sanctions financières utilisées pour réimplanter des végétaux ;
  • Subventionner l’entretien des haies et/ou à l’achat de végétaux, à l’instar des subventions pour les rénovations de façade, en imposant une liste d’espèces végétales favorisant la biodiversité ;
  • Planter des arbres selon le principe « une naissance ou un nouvel arrivant = un arbre planté » ;
  • Créer un label « Commune la plus arborée » ou obtenir un label existant ayant une action en faveur de la biodiversité ou de l’environnement (Le pavillon bleu, Biodiversité pour tous, label national Ecoquartier…).

Proposition d’actions à destination des citoyens :

  • Créer des brigades vertes composées de bénévoles, personnes en insertion, services civiques qui aideraient à la plantation et à l’entretien (Les Chantiers Jeunes pourraient peut-être échanger leurs services contre un repas ou une animation comme ils le font déjà avec des associations) ;
  • Implanter des haies sèches, alternative aux haies champêtres, pour délimiter les parcelles ou zones du jardin. L’usage des haies sèches, appelées aussi haie de Benje, permet de créer un habitat pour la faune et de réduire les voyages à la déchetterie ou l’usage du broyeur.

Rappel des bonnes pratiques en faveur de la biodiversité aux particuliers et collectivités :

Ne pas faucher avant la floraison ;
Laisser aux végétaux le temps d’atteindre une maturité suffisante pour qu’ils produisent fleurs/graine/fruits avant de les faucher/tailler ;
Maintenir les haies champêtres composées de plusieurs variétés ;
Laisser dans les aménagements des espaces verts des zones naturelles et sauvages ;
Privilégier l’implantation des végétaux à l’automne plutôt qu’au printemps pour leur bonne reprise ;
Proposer, entre autres aux propriétaires de terrains, une liste des végétaux à privilégier et les adresses des pépiniéristes locaux) ;
Donner un contact pour ceux qui n’arrivent plus à entretenir leurs espaces verts pour les aider à trouver une autre solution que l’arrachage des végétaux.

Trame BLEUE

  • Améliorer la qualité de l’eau en rappelant aux propriétaires riverains des cours d’eau leurs obligations et en les conseillant : nettoyage et entretien des berges et du cours d’eau, implantation d’espèces nettoyantes telles que les massettes ou Typha, appel aux brigades vertes pour aider à l’entretient des berges ;
  • Accompagner le projet de Vineuil Patrimoine pour la mise en place d’une promenade en bord de Cosson en incitant les propriétaires riverains à laisser un passage.

Trame BRUNE

  • Limiter au maximum l’imperméabilisation des sols, par exemple, en végétalisant les nouveaux parkings ou parkings en réfection (comme à l’Agl’eau) et toutes les zones où cela est possible (zones de cheminements piéton…).

Trame NOIRE

  • Demander l’extinction de l’éclairage public plus tôt en fonction de la localisation.
    L’extinction de l’éclairage publique à 23h est, par exemple, déjà trop tardive pour les chauves-souris. Le CDPNE mènera des actions à ce sujet en 2020. Les communes peuvent se faire accompagner pour des diagnostics et mises en place d’actions ;
  • Interdire le fonctionnement du robot tondeuse la nuit pour protéger les animaux nocturnes.

Propositions d’actions transversales

  • Prendre en compte des critères environnementaux dans tous les nouveaux projets d’aménagement (émissions de GES, impact sur la biodiversité,…) ;
  • Inclure des critères environnementaux dans l’attribution des subventions aux associations (comme l’usage de verres réutilisables, le tri des déchets, la pratique du co-voiturage…).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :