Vineuil en Transition

Accueil » Posts tagged 'Energie'

Archives de Tag: Energie

Quelles solutions locales aux enjeux climatiques et environnementaux ?

C’était le thème de la soirée participative organisée par Vineuil en Transition le 31 janvier 2020 à la salle des fêtes de Vineuil.

Cette soirée s’est déroulée en 3 temps :

Près de 130 personnes étaient présentes dont de nombreux membres d’institutions ou d’association : la Région, Agglopolys, la commune de Vineuil, des candidats à l’élection municipale de Vineuil et Vendôme, l’AMAP de Vineuil, l’AMAP de Mer, Vineuil Environnement, Vineuil Patrimoine, les Colibris 41, Extinction Rebellion Blois, école des Girards, Collège Marcel Carné, Fleurs et Vie, Jard’un pour tous, Brin de paille (réseau de permaculture), Résistance climatique, Val de Cher en Transition, Greniers de Vineuil, Mont Demain, Blais’watt, Energies vendômoises, Energie Partagée, Enercoop, La Gabarre du Loir-et-Cher (monnaie locale), CDPNE, Vélo 41…

Les grandes lignes de la conférence de Gildas Véret

D’après Gaël Giraud, chef économiste de l’AFD (Agence Française de Développement) et prêtre jésuite, « Il y a une urgence à prendre conscience de la gravité des enjeux qui sont devant nous. » et « Si on ne fait rien, on avance vers des décennies qui vont être littéralement catastrophiques pour une bonne partie de l’humanité dans les pays du sud. ».

Pour maintenir le réchauffement climatique sous les 2°C à l’horizon 2100 (et limiter ainsi les impacts du dérèglement climatique), il faudrait que chaque habitant de la planète n’émette pas plus de 2 tonnes de CO2 par an. Or, un français émet en moyenne près de 12 tonnes de CO2 par an (environ 2,4 t pour notre alimentation, 2,7 t pour notre logement, 2,9 t pour nos déplacements, 2,6 t pour nos biens de consommation et 1,5 t pour les services publics).

La solution est donc simple : il faut très rapidement diviser par 6 nos émissions de GES (gaz à effet de serre) autrement dit, faire rentrer 1m20 (12 tonnes) dans 20 cm (2 tonnes).

C’est même devenu un objectif officiel depuis l’adoption par la France en 2015 de la Stratégie Nationale Bas Carbone intégrée à la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte.

Pourtant, les actes de nos dirigeants sont toujours à l’opposé des engagements pris que ce soit ceux du Protocole de Kyoto de 1997, du facteur 4 validé par le Grenelle de l’Environnement de 2007 ou ceux de la COP 21 de 2015. Et, de fait, nos émissions de GES continuent à augmenter.

Inutile de rêver à une source massive d’énergie décarbonée qui viendrait nous sauver la mise, elle n’existe pas. Nous ne couperons pas à une diminution drastique de notre consommation, en premier lieu d’énergie.

Mais, on peut vivre parfaitement heureux dans un monde décarboné. Pour preuve, plusieurs membres de Résistance Climatique, dont Gildas et son épouse, ont réussi à descendre en dessous de la barre des 2 tonnes de CO2 émises par an et ne s’en portent pas plus mal. Pour y arriver, ils ont pris 3 engagements principaux :

  • ne plus prendre l’avion et rouler moins de 2 000 km/an en voiture ;
  • se nourrir d’aliments 100 % bio, locaux, de saison, en mangeant de la viande 1 à 2 fois par mois au plus ;
  • ne plus acheter d’appareils électroniques neufs.

En plus, les membres de Résistance Climatique incite chacun à peser sur les institutions (Etat, collectivités, entreprises…) pour qu’elles respectent l’engagement de la France de diviser par 6 ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Les changements à mettre en place peuvent paraître inatteignables. Gildas reste cependant persuadé que chacun peut trouver les solutions les mieux adaptées à sa situation. L’important est de se mettre tout de suite en chemin, car les changements à mettre en œuvre ne peuvent pas se faire du jour au lendemain.

Dans ce contexte, la permaculture et des mouvements comme les villes en Transition sont des outils qui peuvent nous aider individuellement et collectivement sur le chemin d’un avenir décarbonné et heureux.

Quelques unes des propositions des citoyens faites au cours des ateliers de réflexion

Alimentation

  • Soutenir le développement des circuits courts : Amaps, magasins de producteurs… ;
  • Étendre les zones agricoles protégées à un maximum de commune ;
  • Créer des régies municipales avec des maraîchers salariés pour fournir les restaurants scolaires…

Pour plus de détails, consultez notre article Les propositions sur l’alimentation.

Biodiversité

  • Favoriser l’implantation/le maintien de haies champêtres partout ou c’est possible ;
  • Limiter au maximum l’imperméabilisation des sols ;
  • Prendre en compte des critères environnementaux dans les projets d’aménagement locaux…

Pour plus de détails, consultez notre article Les propositions sur la biodiversité.

Énergie

  • Mener une campagne d’isolation des bâtiments publics ;
  • Organiser/participer à des concours d’économie d’énergie (à l’image du défi familles à énergie positive) ;
  • Produire localement de l’énergie renouvelable via, par exemple, des collectifs citoyens comme Blais’Watt ou Energies Vendômoises

Pour plus de détails, consultez notre article Les propositions sur l’énergie.

Mobilité

  • Favoriser le covoiturage local grâce à un site web ou une application dédié ;
  • Développer les transports collectifs avec de plus petits mais plus fréquents ;
  • Elargir la subvention de l’agglomération aux vélomobiles ou vélos-cargo

Pour plus de détails, consultez notre article Les propositions sur la mobilité.

Propositions sur l’énergie

Energie

Animation : Dominique d’Énergies Vendômoises.

Scribe : Cyril de Vineuil en Transition.

Participants : 10 personnes.

Les propositions du Pacte pour la Transition

  • Mener une politique de sobriété, d’efficacité énergétique et d’alimentation à 100% en énergie renouvelable et locale des bâtiments, véhicules communaux et éclairage public
  • Mettre en œuvre une démarche territoire à énergie positive ou plan climat citoyenne ambitieuse, en réduisant au maximum les consommations d’énergie et en développant la production et la consommation d’énergie renouvelable notamment citoyenne
  • Soutenir les rénovations à haute efficacité énergétique en accompagnant en particulier les ménages en situation de précarité énergétique

Les propositions d’actions locales de l’atelier Énergie

Rappel : la meilleure énergie est celle qu’on ne consomme pas ! La priorité doit donc être la sobriété et l’efficacité énergétique.

Mener une politique de sobriété, efficacité énergétique et d’alimentation à 100% en énergie renouvelable et locale des bâtiments, véhicules communaux et éclairages publics.

  • Mener une campagne d’isolation des bâtiments publics (au sud contre la canicule pour éviter l’utilisation de climatiseurs l’été, au nord et en toiture pour limiter les besoins de chauffage l’hiver) ;
  • Multiplier les habitats avec des espaces communs (comme les Patios Vinoliens par exemple). Cela permet de limiter les surfaces à chauffer.

Mettre en œuvre une démarche territoire à énergie positive ou plan climat citoyenne ambitieuse, en réduisant au maximum les consommations d’énergie et en développant la production et la consommation d’énergie renouvelable notamment citoyenne.

  • Mettre en place des centrales d’énergie locale, généraliser les panneaux solaires, mutualiser les onduleurs. Prendre exemple sur des territoires à énergie positive : 100 toitures à Dordives, Collectif Vendômois ;
  • Produire localement de l’énergie renouvelable, la revendre à Enercoop ou autre, partager les bénéfices dégagés ou les réinvestir dans de nouveaux projets (exemple des collectifs Blais’Watt et Energies Vendômoises) ;
  • Proposer l’isolation, la rénovation en même temps que la pose de panneaux photovoltaïques ;
  • Gérer la filière bois de chauffage local. Créer une entreprise de réinsertion pour récupérer les sciures, les copeaux des scieries, des menuiseries, valoriser en combustible, broyer, transformer en bois énergie ou en panneau. Proposer des poubelles à bois près des containers et des compostes collectifs ;
  • Organiser/participer à des concours d’économie d’énergie (à l’image du défi familles à énergie positive) ;
  • Fabriquer des moteurs Stirling.

Soutenir les rénovations à haute efficacité énergétique en accompagnant en particulier les ménages en situation de précarité énergétique

  • Former une cellule d’expertise d’efficacité énergétique (collectif citoyen ou association indépendante) pour proposer aux propriétaires de l’information fiable, de mutualiser des études de travaux, les financements, les achats de matériaux ;
  • Coordonner des chantiers participatifs aux côtés de professionnels du bâtiment spécialisés pour l’installation de matériaux biosourcés, suivi des chantiers, comptes rendus des travaux effectués avec évaluation qualitative, promotion des artisans répondants aux meilleurs critères, RGE, locaux, pose durable ;
  • Achat mutualisé d’une caméra thermographique permettant de localiser les sources de déperdition de chaleur sur les bâtiments.

Pour allez plus loin : Adil espace infos énergies 41, CLER réseau pour la transition énergétique, ISOLE TOIT mais pas tout seul, Twiza, Compagnons bâtisseurs Centre-Val de Loire

Comité de pilotage du 17 mars 2019

Ordre du jour :

  • Vente de plants potagers du 24/04 ;
  • Atelier fabrication de nichoirs du 15/05 ;
  • Réunion d’information compostage du 17/05 ;
  • Pacte pour la Transition ;
  • Actions pour la mobilité douce ;
  • Point adhésions / subventions ;
  • Divers.

Étaient présents :

  • Adèle
  • Antoine
  • Arnaud
  • Cécile
  • Fabien
  • Fred
  • Yannick
  • Jean-Michel
  • Jessica
  • Julien
  • Philippe

Vente de plants potagers du 24/04

L’AMAP et VE ont été contactés pour valider l’ouverture de la vente de plants potagers à leurs adhérents et la distribution des plants commandés le 24/04 en même temps que la distribution de l’AMAP et que le troc de plants et graines de VE. Nous attendons leurs réponses.

La distribution des commandes aux parents d’élèves se fera soit la veille soit le lendemain. Marion fixe la date avec la directrice de l’école maternelle.
Il faudra mobiliser les adhérents pour la préparation des commandes et les 2 distributions.

La totalité du bénéfice de la vente ira à l’école des Girards.

Atelier fabrication de nichoirs du 15/05

Fabien s’occupe de l’organisation de l’atelier : fourniture du matériel et du bois, préparation à l’avance de plusieurs nichoirs prêts à assembler. Il contact la LPO pour obtenir des plans de nichoirs qui pourront être distribué sur le stand. Philippe vérifie auprès de la mairie la présence d’électricité sur le stand. Il demande également la suppression de la mention « Groupe de 8 enfants toutes les 20 minutes » qui est tout à fait irréaliste.

Aucun des multiples fabricants locaux de nichoirs contactés par Christelle n’ont répondu. L’idée de partager le stand avec l’un d’eux ou de promouvoir leur production est donc abandonnée.

Les nichoirs seront destinés au verger pédagogique.

Réunion d’information compostage du 17/05

Si la réunion n’est pas davantage orientée vers le compostage collectif et si nous n’avons pas la possibilité de communiquer auprès de la population cible (en particulier les habitants d’immeubles) avant le 17/05, la présence de VeT paraît de peu d’intérêt. Philippe vérifie ces deux points auprès de Val-Eco et la mairie.

Pacte pour la Transition

Le principe d’impliquer VeT dans le Pacte pour la Transition est validé. Le conseil examinera les mesures proposées dans le pacte lorsqu’elles seront publiées et prendra une décision définitive à ce moment. L’association sera particulièrement vigilante à rester politiquement neutre.

Actions pour la mobilité douce

Le conseil ne pense pas que VeT puisse avoir une quelconque influence sur le projet de passerelle piétonne sur la Loire, mais l’association suivra avec intérêt l’évolution de ce projet.

Le projet de cartographier les voies douces de Vineuil est adopté. L’idée est, à terme, de diffuser cette information auprès des Vinolien(ne)s. VeT pourrait se rapprocher de VE qui a une bonne connaissance des sentiers et venelles sur Vineuil à travers leur randonnée annuel du 1er mai. Le balisage de 3 sentiers proposés à Agglopolys par VE devrait être réalisé ce printemps.

Point adhésions / subventions

Le nombre d’adhérents est passé à 31 dont deux nouveaux : Antoine et David.

La subvention demandée à la mairie (1 200€) a été versé sur le compte de l’association en mars.

Points divers

La subvention étant débloqué, l’achat du matériel prévu pour le verger et le jardin va pouvoir se concrétiser. Fabien et Philippe s’occupe de valider le matériel à acquérir et sa date de disponibilité. L’économie réalisé via l’achat de matériel d’occasion, va permettre d’envisager des investissements complémentaires : tuyau d’arrosage, cuves supplémentaires et peut-être remplacement de certains arbres fruitiers morts l’été dernier.

La naissance d’un collectif citoyen d’énergie sur Vineuil est évoqué. Il se réunira le 29 mars à 19h salle des commissions n°1.

Prochain comité de pilotage fixé au 14 avril (organisation – Cyril, maître du temps – Arnaud, compte-rendu – Adèle).

Qui fait quoi ?

Quoi Qui Quand
Compte-rendu Philippe Avant prochain CdP
Organiser atelier nichoirs Fabien Avant le 15 mai 2019
Acheter matériel pour entretien jardin partagé/verger Philippe/Fabien Avant printemps 2019
Organisation vente plants Christelle/Marion/Philippe Avant le 29 mars 2019
Contacter Val-Eco et mairie Philippe Au plus tôt

Comité de pilotage du 10 février 2019

Ordre du jour :

  • Les actions au verger et au jardin en février/mars
  • L’organisation de la randonnée des jardinières IC en mai-juin
  • Les actions à destinations des jeunes
  • Réflexion sur une action de sensibilisation à la mobilité douce et durable
  • Réflexion sur la création d’une monnaie locale à l’échelle du département
  • Divers.

Étaient présents :

  • Adèle
  • Arnaud
  • Christelle
  • Fred
  • Hélène
  • Jean-Michel
  • Julien
  • Marion
  • Philippe
Nous avons convenu de planter des bulbes d’ail et échalote au Jardin de la Bonne Dame courant mars.
Au fil de la discussion, il est apparu que nous ne mettions pas assez en valeur l’association lors du troc de graines organisé dimanche dernier sue la place de la Mairie. Nous aurions éventuellement pu nous promouvoir par la distribution de prospectus, ce qui sera à mettre en oeuvre lors des prochaines occasions (comme les différentes randonnées cyclo et pédestres à venir).
En partenariat avec les Greniers de Vineuil et lors du prochain terrassement sur leur site, le broyat récolté sera redistribué au Jardin de la Bonne Dame.
Promouvoir notre association se fera également auprès de la jeunesse et plus précisément à l’école d’application des Girards avec la vente et la distribution de paniers de légumes bio proposées par Marion Quinchard ainsi que l’installation par un tiers de ruches et d’un poulailler.
Dans le cadre de la « mobilité douce », nous avons ensuite envisagé la solution du partage de véhicules ou de leurs locations auprès de la mairie.
Pour finir, nous avons échangé sur les thèmes des monnaies locales (Gabare, Eusko et le colibri) et sur le projet de création d’un pôle d’énergie en nous rapprochant de l’énergie vendômoise et du regroupement Cac41 sur Blois.

Prochain comité de pilotage fixé au 17 mars (organisation – Arnaud, maître du temps – Adèle, compte-rendu – Philippe).

Newsletter août 2018

Le mois de septembre pointant le bout de son nez, il donc temps de faire le bilan des actions de ces derniers mois.

 

 

L’aventure du verger pédagogique

De nombreux bénévoles de l’association  ont bravé le froid un dimanche matin du mois de février pour planter une multitude d’arbustes  (laurier-palme, spirée, millepertuis, cornouiller, cognassier du japon… et même quelques myrtilliers)
Le résultat :
110 arbustes plantés (en plus des 44 arbres plantés à l’automne précédent)
Une nouvelle haie
Des enfants heureux de batifoler dans la nature
Un grand merci à Julien des pépinières Dasmien de Mont-près-Chambord pour tous ces végétaux que nous n’aurions jamais pu acheter. Merci également à Jean-Michel qui nous a apporté plus de 20 plants de framboisiers.

 

 

 

L’inauguration du Verger pédagogique

Le Verger pédagogique a été officiellement inauguré le lundi 9 avril 2018 !
A cette occasion, le maire de Vineuil a pu dévoiler un panneau explicatif de ce lieu. Outre le Conseil municipal, étaient également représentés le Conseil régional et le Conseil départemental.
De nombreux représentants d’associations et quelques voisins du verger avaient aussi fait le déplacement
.

Et comme ce verger est avant tout pédagogique, cette inauguration ne pouvait pas se faire sans les enfants. C’est pourquoi, une animation avait été prévue pour les élèves de la classe de CP-CE1 d’Emmanuelle Roland de l’école des Girards.

 

 

 

Les Incroyables de Vineuil

Vineuil en Transition a initié le mouvement l’année dernière et a souhaité cette année le dynamiser. Elle a été soutenue dans cette démarche par la municipalité. En effet, lors du marché paysan organisé le 11 avril 2018 dans le cadre des journées vinoliennes du développement durable, l’association a proposé gratuitement aux vinolien(ne)s une dizaine de jardinières généreusement offertes par la municipalité. Pour compléter cette offre, Val-Eco a proposé également un sac de compost de 60 litres gratuit.

La distribution de jardinières ayant eu un tel succès, 2 ateliers de fabrication ont été organisés les dimanche 20 et 27 mai 2018. Fabien Ravion, charpentier-couvreur installé à Saint-Claude-de-Diray et membre de Vineuil en Transition, a eu la gentillesse de nous accueillir et de nous prêter son atelier et son matériel. Il nous a aussi prodigué de précieux conseils.
Résultat : 4 jardinières terminées en deux demi-journées. Une cinquième de grande dimension reste à finir.

 

Les jardinières ont pris place dans les rues de Vineuil, les expériences ont été diverses, certains ont vu des légumes partir, d’autres ont eu des difficultés à gérer les plantations.
Mais l’aventure des Incroyables Comestibles se poursuit à Vineuil (10 personnes sont en attente d’une jardinière…)!!

 

 

 

Défi Familles à énergie positive

Du mois de décembre 2017 au mois d’avril 2018, plusieurs familles de Vineuil, de Monthou-sur-Bièvre et de Blois ont constitué une équipe pour participer au défi Familles à énergie positive.
Il s’agissait de réduire sa consommation d’énergie d’au moins 8% par rapport à l’année précédente. Pour cela, les participants ont mis en place certains éco-gestes parmi la centaine proposée. L’équipe était animée par Philippe Lamine et une conseillère de l’Espace Info Energie de l’ADIL 41. A la clé, plus de 200€ d’économie sur ses factures annuelles d’énergie.

Merci à Thierry Pellé, un ingénieur expert en économies d’énergie, pour ses précieux conseils.

L’équipe Vineuil en Transition envisage de retenter l’expérience l’année prochaine.

Logo

 

 

 

Le jardin partagé

Le jardin partagé est en phase de conception même si quelques plantations ont été effectuées.

Arnaud et Sandrine Séné, un couple d’apiculteurs bien connu de Huisseau-sur-Cosson, ont installé quelques ruches sur le jardin. Les abeilles semblent bien apprécier ce lieu!

La question de l’approvisionnement en eau s’est posée, c’est pourquoi un abri et des récupérateurs d’eau ont été installés de manière provisoire. La municipalité aurait fait l’acquisition d’un petit terrain avec un puits à proximité… affaire à suivre!

 

 

Les Greniers de Vineuil

Vineuil en transition, par l’intermédiaire de Christelle et Philippe Lamine, est partie prenante dans le projet des Greniers de Vineuil.

Le projet a pour but de créer un lieu de vie et de partage dans un bâtiment historique au charme irrésistible. Chacun pourra y découvrir les savoir-faire authentiques d’acteurs locaux.
Cet outil s’adresse aux artisans, artistes, commerçants, producteurs,… L’objectif est de leur permettre de mieux vivre de leur passion, de leur métier. Chacun devra s’engager à respecter la charte éthique des Greniers de Vineuil, garantissant proximité, équité, transparence et bienveillance.
Tous les citoyens, consommateurs ou membres d’association, de Vineuil ou de passage, pourront trouver en un même lieu une grande diversité d’activités : magasin de producteurs, show-room d’artisanat, galerie d’art, restauration, hébergement, salle de spectacle, stage d’initiation, formation…
Ce lieu fonctionnera selon les statuts d’une SCIC, Société Coopérative d’Intérêt Collectif, dont vous pouvez consulter le projet. Les grands principes sont une gouvernance démocratique (chaque sociétaire, quelle que soit sa participation, détiendra 1 unique voix) et une lucrativité limitée (au minimum, 57,5 % des résultats seront affectés aux réserves « impartageables »).
Ce projet ne peut exister sans votre soutien, au lancement avec l’achat d’une ou plusieurs parts sociales de la SCIC « Les Greniers de Vineuil » et ensuite pour faire vivre ce lieu en venant partager un instant convivial. Cet investissement vous permettra de bénéficier d’un outil exceptionnel à votre porte et de soutenir l’économie locale.

Greniers

Comité de Pilotage du 18 juin 2017.

Deux points ont été abordés lors de ce Comité de Pilotage : la réunion avec la municipalité du 14 juin 2017 et la Journée de la Transition (devenu Fête des possibles) du 24 septembre.

Le 14 juin, nous (Cyril, Philippe, Stéphane et Yannick) avions rencontré le maire, deux de ses adjoints et la responsable des associations et de la communication. Voici les sujets sur lesquels nous sommes revenus lors du Comité de Pilotage :

  • l’installation de composteurs collectifs sur Vineuil. Il est prévu une rencontre entre Vineuil en Transition, la municipalité et Valéco afin d’étudier comment promouvoir l’installation de ces composteurs ;
  • l’installation de maraîchers bio sur la commune. La municipalité nous informe qu’il existe des terrains disponibles. Anne Martin sera contactée à ce sujet en tant que membre de l’ADDEAR 41 ;
  • questions énergétiques. Nous avons informé la municipalité de notre volonté de participer au Défi « Familles à énergie positive ». Philippe a proposé de créer un groupe « Énergie » au sein de VeT ;
  • Consultation citoyenne d’Agglopolys dans le cadre du Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET). Nous avons décidé que le Comité de Pilotage répondrait au nom de VeT ;
  • Promouvoir l’installation d’une épicerie locale ou d’un magasin de producteurs. Il est prévu que l’AMAP interroge ses producteurs sur cette question.

Le 24 septembre 2017, Vineuil en Transition participera à la Fête des possibles organisée à la Maison des Provinces à l’initiative de Loire & Sel. VeT tiendra peut-être un stand sur lequel sera mis en avant le mouvement des Incroyables Comestibles. L’idée de faire une démonstration du Port’ailleurs 41 a également été lancée.

Le prochain Comité de Pilotage est fixé au 27 août 2017 !

 

Comité de Pilotage du 21 mai 2017

Le Comité de Pilotage du 21 mai 2017 a réuni les personnes suivantes: Christelle, Étienne, Fabien, Hélène, Jessica, Jérôme, Monique, Philippe et Yannick.

L’objectif principal de ce Comité de Pilotage était de préparer la rencontre prévue le 14 juin avec la municipalité. Cette rencontre doit nous servir à présenter une synthèse des « papillons » de la  projection du film Demain.

Voici les différents thèmes et propositions retenus :

  • Déchets

Comment intéresser à cette question ?

Faudrait-il plus de contrôle sur le tri ? Faudrait-il envisager de faire payer les déchets au poids ?

Il pourrait être proposé des composteurs collectifs aux habitants qui le souhaitent. S’agissant des composteurs des écoles, une utilisation plus optimale pourrait être envisagée.

Pour les écoles et les clubs sportifs, la municipalité pourrait proposer un financement pour l’achat de bennes à papier et de verres réutilisables.

  • Alimentation

En partenariat avec les Incroyables Comestibles, la municipalité pourrait proposer un « circuit des comestibles » en fournissant des bacs.

L’installation d’une épicerie de produits locaux, éventuellement sous forme coopérative, pourrait également être favorisée.

Au niveau de la restauration scolaire, il pourrait être envisagé d’accompagner l’installation d’un maraîcher bio, par exemple sous forme d’une régie municipale.

  • Énergie

Nous proposons de constituer un groupe de vinoliens pour participer au défi Familles à énergie positive. Ce serait l’occasion de sensibiliser les habitants de Vineuil aux questions énergétiques (programmes d’aides, Espace Info→Énergie, …)

Nous nous questionnons sur l’avenir de la chaufferie située près du stade.

  • Transport

Des questions se posent sur l’utilisation du vélo à Vineuil, certaines zones étant bien aménagées d’autres beaucoup moins voire pas du tout.

Les parcours de la Loire à vélo pourraient passer par le centre bourg.

  • Éducation

L’école Montessori de Blois-Vienne recherche un local de 300 m².  La municipalité de Vineuil est-elle en mesure de proposer un local ?

  • Démocratie locale

Il pourrait être imaginé la constitution d’un Comité consultatif composé de citoyens qui serait sollicité sur la dimension écologique dans les différents projets de la municipalité.

  • Monnaie locale

La question d’une monnaie locale semble plus pertinente au niveau d’un département ou d’une région que d’une commune fusse-t-elle de la taille de Vineuil. On pourrait cependant se poser la question au niveau de l’Agglopolys.

Une très belle rencontre

Nous avons eu la chance d’accueillir les 2 et 3 juin dernier à Vineuil le Cinécyclo, organisme à but non lucratif associant le voyage d’aventure solidaire et le développement durable local grâce, entre autre, au partage de connaissances par l’image. Le Cinécyclo utilise un matériel de projection autonome en énergie grâce à une génératrice à pédales ce qui lui permet d’organiser des séances dans les endroits les plus reculés.

Cet événement a été l’occasion d’une très belle rencontre, celle de Vincent Hanrion, fondateur du Cinécyclo et cinécycliste pour le Cinécyclo Tour de France Édition Centre 2017. Lors des deux séances organisées au centre social la Chrysalide, Vincent nous a présenté la naissance du Cinécyclo, son premier voyage au Sénégal et comment l’association née en 2014 commence à essaimer à travers le monde. Une aventure enthousiasmante qui prouve qu’une idée née un jour dans la tête d’une personne peut devenir une source d’inspiration pour des centaines d’autres.

Nous souhaitons bonne route à Vincent, quel que soit le continent sur laquelle celle-ci le conduira, et nous espérons sincèrement le croiser à nouveau peut-être lors d’un de ses périples en France ou ailleurs.


Photos © P. Lamine

Le Cinécyclo Tour de France édition Centre a pris la route

Le Cinécyclo Tour de France édition Centre 2017 a débuté son périple dans la région Centre-Val de Loire par le Vendômois. Il passera par Saint Ouen, Prunay Cassereau, Meslay, Lancé, Landes le Gaulois, Champigny en Beauce et Blois avant d’arriver à Vineuil début juin pour 2 projections les 2 juin à 18h30 (suivie, pour ceux qui le souhaitent, d’un verre de l’amitié et du partage du pique-nique apporté par chacun) et 3 juin à 15h (accompagnée d’une vente de boissons et gâteaux au profit de l’association Cinécyclo).

Voici quatre articles parus récemment dans la NR concernant le début du voyage de Vincent Hanrion et son passage à Vineuil : Ses films carburent à l’énergie humaineCinécyclo, Pédaler pendant la séance cinéma et Soirées Cinécyclo avec Vineuil en transition.

Pédalez sur 2 continents sans quitter Vineuil

Vineuil en Transition invite le Cinécyclo à Vineuil.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Cinécyclo est un cinéma itinérant à vélo autonome en énergie grâce à une génératrice électrique à pédales. Le Cinécyclo Tour de France édition Centre 2017 sera de passage sur Vineuil pour deux séances les 2 juin 2017 à 18h30 et 3 juin 2017 à 15h.

Au programme, projection de courts documentaires sur les pays traversés lors des périples du Cinécyclo mettant plus particulièrement l’accent sur la solidarité et l’environnement. La particularité du Cinécyclo : les spectateurs sont invités à pédaler pour actionner la génératrice qui fournie l’électricité nécessaire à la projection. Chaque projection sera suivie d’un échange avec Vincent Hanrion, fondateur de l’association Cinécyclo et coordinateur du Cinécyclo Tour Ségénal.

Le 2 juin, nous en profiterons pour partager un verre de l’amitié à l’issue de la projection. Pour ceux qui le souhaitent, la soirée pourra se poursuivre par le partage du pique-nique apporté par chacun.

Le 3 juin, Vineuil en Transition organisera en marge de la projection une vente de boissons locales et de gâteaux maison pour le goûter. Les fruits de cette vente serviront à soutenir les actions de l’association Cinécyclo.

Les projections auront lieu dans la salle Loire de la Chrysalide située 13 rue des Écoles. Le prix est libre (contribution volontaire).


Photos ©Cinécyclo