Vineuil en Transition

Accueil » Evénement » Ciné-débat sur le réchauffement climatique du 17 novembre 2017

Ciné-débat sur le réchauffement climatique du 17 novembre 2017

Le vendredi 17 novembre 2017, Le Secours Catholique de Loir-et-Cher nous invitait à participer à un ciné-débat autour du film Une suite qui dérange, le temps de l’action au côté de Jean-Noël Menard, pôle plaidoyer international du Secours Catholique, Thierry Murat du CCFD et de Cécile Greffion, chargée de mission développement durable, entre autre, auprès de la Communauté de Communes du Grand Chambord.

Voici une synthèse des réflexions croisées à l’occasion de cette soirée.

Appel à la mobilisation citoyenne : chacun peut et doit faire sa part, s’informer, se mobiliser… faire les bons choix pour l’alimentation, les déplacements, les énergies…

Vu le manque de public à la projection, nous avons conscience que les sujets abordés dans le film peuvent être anxiogènes pour les citoyens enfermés dans leur confort. Pourtant nous avons chacun des moyens d’agir, notamment pour notre bonne conscience envers les générations futures, pour s’organiser pour la survie de la biodiversité et de l’humanité, sans restreindre notre bien-être.

Individuellement :

  • faire les bons choix au quotidien, réduire sa consommation de viande, trier ses déchets…
  • soutenir les ONG qui luttent contre la faim dans le monde, plaidoyer pour la souveraineté alimentaire, sensibiliser aux problèmes internationaux…
  • lutter contre les paradis fiscaux, contre les multinationales qui confisquent les terres des agriculteurs locaux…
  • dénoncer les abus des multinationales, signer les pétitions…
  • participer au défit famille énergie positive
  • transmettre, influencer son entourage, montrer l’exemple
  • pratiquer le tourisme vert, éviter les voyages en avion…

Collectivement et localement :

Inciter nos collectivités locales, nos élues à faire des choix d’intérêt général en partenariat avec nos associations :

  • choix d’urbanisation, choix des végétaux plantés sur les espaces urbains…
  • rénovation des bâtiments…
  • soutenir les circuits court, agriculture locale, le bio dans les cantines…
  • réseaux de transport…
  • compost collectifs, jardins partagés…
  • relayer les bonnes initiatives, infos sur les aides existantes…

Globalement :

  • Al Gore montre et prouve les liens de cause à effet entre l’industrie polluante, le réchauffement climatique et les catastrophes de plus en plus violentes, avec conviction, notamment face au négationnisme de l’équipe Trump
  • par exemple, il a incité des investissements d’énergies solaires face aux pollutions du charbon en Inde…
  • anticiper les migrations de réfugiés climatiques à venir
  • soutenir l’agroforesterie, la résilience des paysans, aide au développement, à l’organisation sociale en autonomie…

Chacun peut agir à sa façon, à son rythme, sur bien des sujets qui nous concernent tous.

La conclusion de cette soirée a été : soyons optimistes dans l’action et l’entraide…

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :